Didier Deschamps prolonge jusqu’en 2020

31 octobre 2017

Equipe de France

Il y a quelques minutes, la Fédération française de football a annoncé la prolongation du sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, jusqu’en 2020. Ce qui signifie que contractuellement parlant, il sera sélectionneur jusqu’à la Coupe d’Europe des nations 2020. C’est selon moi quelque chose de très risqué voir dangereux pour le football français.

  • Ses années

Didier Deschamps est arrivé à la tête de l’équipe de France après la désillusion de l’Euro 2012. Il succède ainsi à Laurent Blanc qui était lui-même arrivé en 2010 pour prendre la place de Raymond Domenech. Didier Deschamps n’arrive donc pas juste après l’histoire de Knysna qui a salit à jamais l’image de notre sélection. Laurent Blanc s’était déjà occupé de nettoyer cette équipe de France, même si je n’approuve pas certains de ses choix comme le retour du leader de la fronde en Afrique du Sud, Patrice Evra. Tout cela pour dire que Didier Deschamps n’a pas eu à tout recréer.

Sa première année, entre août 2012 et novembre 2013, est un échec. La France sort deuxième de son groupe de qualification derrière l’Espagne, double championne d’Europe en titre et championne du monde en titre. Le style de jeu proposé, ainsi que les résultats, face aux petites équipes du groupe comme la Biélorussie et la Géorgie est décevant. C’est aussi pendant cette période que Karim Benzema ne marque pas un seul but pendant 1222 minutes. La France est donc en barrage et se retrouve face à l’Ukraine. Le premier match à Kiev est un véritable fiasco, Samir Nasri et Dimitri Payet ont payé très cher ce match, avec une défaite 2 buts à 0. Le match retour sera, lui, un véritable récital. Il reste à ce jour, avec le match contre la Suisse à la Coupe du monde 2014*, le plus beau match de l’ère Deschamps. L’équipe de France l’emporte 3-0 et retrouve le soutien du peuple français. Notre belle équipe de France arrive au Brésil et fait une très belle campagne en perdant seulement 1 but à 0 face à l’ogre allemand, futur champion du monde.

Le prochain objectif, c’est alors l’Euro 2016 à la maison. La France est d’ores et déjà qualifiée en tant que pays organisateur. C’est donc le moment de mettre en place un véritable style de jeu ou encore de faire jouer les jeunes, à l’image de Aimé Jacquet pour la Coupe du monde 1998. Mais Didier Deschamps, comme le disent les médias, est pragmatique. Ce qui signifie qu’il s’appuie sur son effectif et sur les joueurs qu’il a. Les différents matchs amicaux entre 2014 et 2016 se ressemblent et se répètent avec, quasiment, aucune prise de risque, aucun changement dans le onze de départ. Puis, il y a l’affaire Benzema, à l’automne 2015, qui l’oblige à mettre Olivier Giroud titulaire au poste de numéro 9. La France se présente, alors, à l’Euro avec aucun style de jeu et cela va très vite se faire ressentir face à des équipes regroupées. Notre équipe de France s’en sort grâce à un Dimitri Payet de retour grâce à une formidable saison en Angleterre. La France arrive alors en 1/2 finale face à l’Allemagne favorite de la compétition, comme à chaque fois en quelque sorte. C’est alors que l’inattendue se produit : un Antoine Griezmann en feu, Hugo Lloris qui tient enfin son match référence en équipe de France et surtout une Nationalmannschaft sans réussite. La France l’emporte 2 buts à 0 et doit rencontrer en finale la surprise de la compétition qui n’a gagné aucun match de poule : le Portugal. La France est alors archi-favorite surtout que dès le début du match l’un des deux meilleurs joueurs du monde, Cristiano Ronaldo, se blesse. Mais face à une équipe galvanisée, la France va vite regretter son manque de jeu et perd 1 but à o en prolongation. C’est une très grande déception pour la France qui perd sa deuxième finale internationale 10 ans après 2006**.

Après 4 ans à la tête des Bleus, Didier Deschamps peut décider de démissionner, encore une fois à l’image de Aimé Jacquet, mais non. Il reste pour deux années supplémentaires. La phase de qualification pour la Coupe du monde 2018 est un nouvel échec à mettre à son actif. Toujours rien dans le jeu et aucune mise en valeur de nos jeunes comme Kylian Mbappé, Ousmane Dembélé ou Thomas Lemar. Mais la FFF ne semble pas voir ce que je vois et a décidé de prolonger notre sélectionneur.

* Victoire 5 buts à 2 de l’équipe de France

** Défaite aux tirs au but face l’Italie en finale de la Coupe du monde 2006 en Allemagne

  • L’exemple Raymond Domenech

Tout comme Raymond Domenech, Didier Deschamps a fait une finale sans que ce soit véritablement grâce à lui. Raymond Domenech a pu compter sur une génération menée par Zinédine Zidane qu’il ne voulait pas rappeler au début. Didier Deschamps profite lui du travail des entraineurs de club. Il n’a fait évoluer aucun joueur, au contraire de Joachim Low en Allemagne qui a fait progresser tout son effectif ou d’Aimé Jacquet dans les années 90. Il n’y a pas de style de jeu, au contraire de l’Espagne de Luis Aragonés puis de Vincente del Bosque ou de l’Italie d’Antonio Conte au dernier Euro. On a pu voir que cela a été préjudiciable à Raymond Domenech en 2010. Il me semble très probable que notre équipe de France ne dépasse pas les 1/8e de finale en Russie. Cela semble écrit. Même l’Espagnol Vincente del Bosque a eu une limite, avec la Coupe du monde 2014. Didier Deschamps n’est bien sûr pas le seul responsable. Je peux tout à fait comprendre qu’il ne veuille pas partir parce que c’est un rêve de sélectionner l’équipe de France. Je met aussi en cause la FFF qui n’a pas appris de ses erreurs passées.

  • L’exemple Laurent Blanc

Exemple qui montre le gros risque (financier) pris par la FFF. Didier Deschamps est donc prolongé avant même de savoir ce qu’il se passera en Russie à l’été 2018. Pourquoi est-ce un gros risque ? C’est simple : avec l’effectif que la France possède elle doit au minimum atteindre les 1/2 finales, avec en plus un plan de jeu. C’est obligatoire pour continuer à avoir l’appui des supporters, qui sont déjà divisés depuis l’affaire Benzema*. Si la France sort avant les 1/4 de finales, il me semble inconcevable que Didier Deschamps reste à la tête des Bleus. Dès lors, il y a 2 solutions : soit il démissionne, soit il est licencié. Il faut espérer que Didier Deschamps aura l’ouverture d’esprit de démissionner. Sinon, il se passera la même chose qu’avec le PSG en 2016 par rapport à Laurent Blanc : il va falloir le limoger. Les dirigeants parisiens ont prolongé Laurent Blanc en hiver, avant même les matchs de Ligue des champions (et le fameux fiasco du 3-5-2 à Manchester), pour le limoger en juin de la même année contre plus de 20 millions d’euros d’indemnités. Il est possible qu’il se passe la même chose en 2018 après la Coupe du monde pour Didier Deschamps.

* Comme vous avez pu le lire, contrairement a beaucoup de supporters, je ne suis pas un « anti-Deschamps » suite à l’affaire Benzema. Personnellement, je l’aurai même écarté pendant sa période d’inefficacité entre 2012 et 2013.

Timothé

 

, , , , , , , , , , , ,

Une réponse à “Didier Deschamps prolonge jusqu’en 2020”

  1. Paulosombrero Dit :

    Je l’adore ce mec ! Il a créé un vrai groupe ! On verra à la CDM mais pour moi c’est l’homme de la situation

    Répondre

Laisser un commentaire

Arnaudserrecombe |
Lapplication Horloge de l&#... |
Belgacomspirou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Peñarol Home Shirts
| Miami Dolphins News blog
| Le Polo , un sport Noble !