Ces 5 sportifs qui vont faire l’année 2018

10 janvier 2018

Divers

Il y a quelques semaines, je vous avais présenté mon bilan de l’année 2017. Cette fois-ci, je vais vous parler des 5 sportifs qui vont, selon moi, faire l’année 2018. Je tiens d’abord à préciser une chose, je vais évoquer des sportifs un peu moins connus du grand public. Donc, ne comptez pas trouver dans cet article, une mention de Lionel Messi, LeBron James ou Peter Sagan. Contrairement à mon bilan, je vais aussi intégrer des femmes dans cet article.

  • Luka Doncic (Slovénie/basket)
Luka Doncic

via www.theringer.com

Je l’avais placé parmi les nominés dans le titre de « révélation internationale de l’année 2017″. L’année 2018 sera pour lui, l’année de la confirmation. Luka Doncic est un arrière de 18 ans, capable de jouer meneur ou même ailier. Il évolue au Real Madrid. En 2017, il s’est fait connaitre pour avoir été élu meilleur jeune de l’Euroligue, c’est l’équivalent au basket de la Ligue des champions. Mais ce n’est pas tout, il a aussi été champion d’Europe avec son pays, ce qui lui vaut d’être nommé dans le 5 majeur de la compétition. En 2018, il est fort probable qu’il confirme une nouvelle fois en Europe. Mais, c’est en juin que va être le tournant de sa carrière. En effet, il est le grand favori pour être le choix numéro 1 de la Draft NBA 2018. Dernièrement, des joueurs comme Anthony Davis (2012), Kyrie Irving (2011) ou Blake Griffin (2009) ont été draftés en première position.

  • Marit Bjørgen (Norvège/ski de fond)
Marit Bjorgen

via www.la-croix.com

Si vous suivez le biathlon, vous connaissez surement Ole Einar Bjørndalen. C’est simple, Marit Bjørgen c’est la même chose mais chez les femmes et en ski de fond (donc sans le tir). Elle fait partie des plus âgées avec ses 37 ans mais elle reste l’une des meilleures du circuit. Selon moi, elle va faire l’année 2018 parce qu’elle deviendra pendant les Jeux Olympiques, la première femme à dépasser les 10 médailles. Il lui en suffit d’une. Tout porte à croire qu’avec la multitude d’épreuves en ski de fond, cela soit une formalité pour la Norvégienne.

  • Miguel Ángel López (Colombie/cyclisme)
Miguel Angel Lopez

via http://www.sport.fr

Miguel Angel Lopez, alias Superman, fait partie de cette génération de très bons grimpeurs colombiens avec Nairo Quintana ou Rigoberto Uran. Il est, cependant, un peu plus jeune que ces derniers avec ses 23 ans. L’an dernier, il s’est fait connaitre pour ses deux victoires d’étape sur la Vuelta ainsi que pour son top 10 au général. Je peux le dire facilement, c’est selon moi l’un des trois meilleurs grimpeurs du monde. Pourquoi 2018 sera son année ? Tout simplement parce qu’il est capable de gagner le Giro ou la Vuelta. Le contre-la-montre reste, malheureusement, un point faible chez lui comme chez nombre de ses compatriotes. Pour finir, les prochains championnats du monde ont un profil plutôt montagnard… si vous voyez ce que je veux dire.

  • Simona Halep (Roumanie/tennis)
Simona Halep

via www.express.co.uk

Je ne vais pas vous le cacher, mais Simona Halep est une énigme. Chaque année, je la vois parmi les favorites pour un sacre en Grand chelem. Mais, son compteur est toujours bloqué à 0. Il suffit de voir la finale de Roland Garros en 2017. Elle mène 1 set 0 et 3 jeux à 0 dans la seconde manche face à la Lettonne Jelena Ostapenko. Elle a même une balle de 4 jeux à 0. Sauf que comme vous devez vous en douter, elle finit par s’incliner. Alors pour moi, 2018 sera l’année de la Roumaine. Elle est actuellement numéro 1 mondiale. L’Open d’Australie, dans une semaine, sera un premier juge de paix.

  • Earvin Ngapeth (France/volley-ball)
Earvin Ngapeth

via www.volleywood.net

En parlant de notre meilleur volleyeur, je veux plutôt parler de l’équipe de France en elle-même. On les avait quittés après une année 2017 très frustrante. Il y a eu cette victoire en Ligue mondiale face aux meilleures nations, mais l’Euro a été un échec avec une élimination en 1/8e de finale*. Earvin Ngapeth était légèrement blessé et n’a pas pu faire cette compétition à 100%. Je pense que celle qui se fait appeler la team Yavbou nous doit une revanche. Parce qu’il y a eu aussi l’échec des Jeux Olympiques en 2016. Ces jeunes sont capables de remporter le championnat du monde en Italie. Ils ont déjà battu les Brésiliens, les Américains ou les Russes en Ligue mondiale, maintenant il faudra le faire dans un championnat du monde.

*ou plutôt aux barrages pour la qualification en 1/4 de finale entre les meilleurs seconds et troisièmes.

Timothé

, , , , , , , , , , , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Arnaudserrecombe |
Lapplication Horloge de l&#... |
Belgacomspirou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Peñarol Home Shirts
| Miami Dolphins News blog
| Le Polo , un sport Noble !