Nos 5 plus grandes chances de médaille à PyeongChang

9 février 2018

Sports d'hiver

Vers 13h heure française, la délégation française (48 des 107 athlètes) menée par Martin Fourcade a fait son entrée dans la stade olympique de PyeongChang. En début d’année, je vous avais proposé une liste de 5 sportifs qui vont faire l’année 2018. Je vous propose, désormais, de voir ensemble nos 5 plus grandes chances de médaille. La Comité National Sportif Olympique Français (CNOSF) veut un minimum de 20 médailles. Il y a 4 ans, à Sotchi, la France était repartie avec 15 médailles dont 4 en or. Notre délégation, bien que moins fournie que celle des Américains ou des Norvégiens, possède plusieurs chances de médailles. Nous allons voir les 5 principales.

Martin Fourcade (biathlon)

Martin Fourcade

source : L’Équipe.fr

C’est la star de la délégation française. Il est notre porte-drapeau. Martin Fourcade est tout simplement le meilleur de son sport. Il y a 4 ans, il avait remporté deux des quatre médailles d’or française auxquelles il faut rajouter une médaille d’argent. Il est prévu qu’il soit aligné sur 6 épreuves (4 individuelles et 2 relais). Avec Martin Fourcade c’est quasiment 6 médailles assurées. Depuis le début de saison, il n’est jamais sortie du podium. Mais les Jeux Olympiques, ce n’est pas la Coupe du monde. Tous les biathlètes auront à coeur de battre le cannibale Fourcade. Parmi eux, il y en un qui a très faim : Johannes Boe. Eh oui, encore un Norvégien. La légende Ole Einar Bjoerndalen n’est pas présente et son rival de toujours Emil Svendsen n’est plus aussi fort qu’il y a 4 ans. Les frères Boe (Johannes et Tarjei) rêvent de battre Martin Fourcade. En plus des Norvégiens, il ne faut pas oublier les Allemands menés par Simon Schempp, les Autrichiens avec Simon Eder et les autres Français évidemment (Quentin Fillon Maillet ou Simon Desthieux).

Mon pronostique : 3 médailles d’or en individuel et 1 médaille d’argent en relais

Alexis Pinturault (ski alpin)

Alexis Pinturault

source : Fédération internationale de ski (FIS)

Il est l’autre star du sport d’hiver français. Il concourt dans la discipline reine : le ski alpin. Il a deux spécialités, le combiné (descente + slalom) et le géant. Le combiné, c’est sa discipline. Il a remporté les deux derniers globes de la spécialité et a remporté plus de la moitié des combinés auquel il a participé depuis les derniers Jeux à Sotchi. Justement, à Sotchi il avait remporté une médaille de bronze dans sa deuxième discipline, le géant. Sauf qu’il y a un grand mais par rapport à cette discipline. Il doit, en effet, faire avec la présence du meilleur skieur depuis maintenant 6 ans : Marcel Hirscher. L’Autrichien est un véritable monstre, c’est le Martin Fourcade du ski alpin. Il y a un second point négatif. Alexis Pinturault est souvent absent lors des grands rendez-vous. Hormis sa médaille de bronze à Sotchi sur le géant, il n’a remporté qu’une seule autre médaille de bronze en 2015 et encore une fois sur le géant. Il n’a donc jamais remporté de médaille sur le combiné qu’il domine tant.

Mon pronostique : 1 médaille d’or au combiné et 1 médaille bronze sur le géant

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron (danse artistique)

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron

source : La Croix

Il y a 4 ans, on avait Nathalie Péchalat et Fabien Bourzat. Aujourd’hui, et depuis 3/4 ans, on a Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron. Ils sont clairement les meilleurs du monde. Leur 2e place aux derniers championnats du monde (derrière les Canadiens) ne leur empêche pas d’être double champion du monde et détenteur du record du monde. Hormis les Canadiens dont je viens de parler (champions olympiques en 2010 et 2e en 2014), je ne vois personne qui peut les empêcher de monter sur la plus haute marche du podium. Malheureusement, je ne peux pas vous donner plus d’explications, je connais pas assez le sujet.

Mon pronostique : 1 médaille d’or

Tess Ledeux (ski slopestyle)

Tess Ledeux

source : L’Équipe.fr

Le talent c’est génétique, comme on dit. Son cousin, vous le connaissez peut-être, c’est Kevin Rolland (médaillé de bronze en 2014). Mais revenons en à Tess Ledeux. Elle n’a que 16 ans (née en novembre 2001) mais elle est déjà championne du monde. C’était la révélation française de l’année en 2017. La Française est franchement capable de faire un podium, et pourquoi pas l’or, à seulement 16 ans.

Mon pronostique : 1 médaille d’argent

Jean-Frédéric Chapuis (skicross)

Jean Frédéric Chapuis

On se rappelle tous de ce podium 100% français il y a 4 ans en skicross. Après, une course mémorable Jean Frédéric Chapuis avait devancé Arnaud Bovolenta et Jonathan Midol. En 2018, à PyeongChang, il est le principal favori à sa propre succession. Il est triple vainqueur en titre du globe de la spécialité (un record) et a remporté 4 courses cette année. Il peut devenir le premier français à conserver son titre olympique lors des Jeux Olympiques d’hiver depuis 1968 et Marielle Goitschel. A moins que Martin Fourcade ne le devance.

Mon pronostique : 1 médaille d’or

Ces sportifs ne sont, évidemment, pas nos seules chances de podium. On peut citer Tessa Worley (ski alpin), Pierre Vaultier (snowcross), Chloé Trespeuch (snowcross), Perinne Laffont (ski bosse), Kevin Rolland (ski halfpipe), Jason Lamy Chappuis (combiné nordique) ou encore  Maurice Manificat (ski de fond). Tous les autres sportifs non cités ont eux aussi leur chance, bien évidemment.

Timothé, allez les Bleus et faîtes nous rêver.

source image à la Une : CNEWS Matin

, , , , , , , , , ,

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Arnaudserrecombe |
Lapplication Horloge de l&#... |
Belgacomspirou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Peñarol Home Shirts
| Miami Dolphins News blog
| Le Polo , un sport Noble !